<div align='center'><CENTER><table border='0' cellpadding='0' cellspacing='0' width='80%'> <TR><TD><H1 align='center'><B><font color='#000040' face='Times New Roman'>cyberlithique.com | création de sites internet, infographie, plaquettes, chartes graphiques, logos, affiches</font></B></H1><BR> <H1 align='center'><font color='#000040' face='Times New Roman'>Créateur de sites internet sur Plougastel (région de Brest) : création web et référencement de sites internet, infographie et chartes graphiques pour votre site internet, conception de chartes graphiques complètes pour votre communication, logos et design, plaquettes de communication et affiches.</font></H1> <p> <font face='Arial' size='2' color='#000080'><strong>Si vous recherchez des informations sur nos cyberlithique.com | création de sites internet, infographie, plaquettes, chartes graphiques, logos, affiches<BR></strong></font> <UL> <li><strong><A HREF='http://www.creatif-web.fr' alt='création site internet plougastel'>création site internet plougastel</A></strong></li>< <li><strong><A HREF='http://www.creatif-web.fr' alt='charte graphique logo'>charte graphique logo</A></strong></li> <li><strong><A HREF='http://www.creatif-web.fr' alt='référencement sites internet'>référencement sites internet</A></strong></li> </UL></TD></TR> </p> <BR><center><table border='0' cellpadding='0' cellspacing='0' width='85%' bordercolor='#C0C0C0'><tr><td width='100%'> <font color='#000040' face='Times New Roman'> <p><H1>Creatif-web (Cyberlithique.com) est un créateur de sites internet sur Plougastel-Daoulas. Intervient partout en France pour la conception et la réalisation de votre site internet : création, référencement, charte graphique de qualité, logo. Réalise également plaquettes, affiches, logos pour votre communication papier.</H1></p> <p><H2>Creatif-web (Cyberlithique.com) est un créateur de sites internet sur Plougastel-Daoulas. Intervient partout en France pour la conception et la réalisation d'une charte graphique de qualité. S'adresse aux entreprises, collectivités, et associations. Spécialisé en infographie 2D et 3D pour une communication influente et efficace, Christophe Rohou réalise vos chartes, affiches, plaquettes et logos.</H2></p> <p><H3>Creatif-web (Cyberlithique.com) est un créateur de sites internet sur Plougastel-Daoulas. Intervient partout en France pour le référencement de votre site internet. Contrats de maintenance et conseils quant aux mots clés et annuaires. Votre site sera vu sur internet.</H3></p> </font></td></tr></table></center></DIV><BR> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/affiches-plougastel-daoulas.html' alt='affiches plougastel daoulas'>affiches plougastel daoulas</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/charte-graphique-logo.html' alt='charte graphique logo'>charte graphique logo</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/conception-charte-graphique.html' alt='conception charte graphique'>conception charte graphique</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/createur-de-sites-web.html' alt='createur de sites web'>createur de sites web</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/creation-site-internet-plougastel.html' alt='creation site internet plougastel'>creation site internet plougastel</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/infographie.html' alt='infographie'>infographie</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/plaquette-plougastel.html' alt='plaquette plougastel'>plaquette plougastel</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/referencement-de-sites.html' alt='referencement de sites'>referencement de sites</A> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.creatif-web.fr/referencement-sites-internet.html' alt='referencement sites internet'>referencement sites internet</A> <p><STRONG><STRONG></p> <p><strong> <CENTER><A HREF='http://www.creatif-web.fr' alt='création site internet plougastel, charte graphique logo, référencement sites internet'>Ce que vous cherchez se trouve chez Christophe Rohou, cyberlithique.com</A></CENTER></strong></p> <strong> <p align ='right'><font size='1' ><A HREF='http://www.boutika.net'>Votre référencement garanti sur Google.</A></font></p> </strong> </table></CENTER> <H1 align='center'><font color='#000040' face='Times New Roman'>creatif-web.fr | cyberlithique.com | création de sites internet, infographie, plaquettes, chartes graphiques, logos, affiches</font></H1>
  • On ne peut rien enseigner à autrui. On ne peut que l'aider à le découvrir lui-même.

                                            Galilée

  • Différent ? Et alors !

    La plupart des familles qui déscolarisent aujourd’hui le font car leur enfant est en souffrance à l’école : il n’arrive pas à s’adapter, il ne rentre pas dans le moule… Le dialogue avec les enseignants n’est pas toujours facile car il n’est pas évident de se remettre en question. Pourquoi ce que je fais marche avec la plupart des enfants mais ne marche pas avec celui-là ? C’est qu’il a forcément un problème ! Que ce soit par les enseignants ou par les médecins, les parents sont souvent accusés de tous les maux de leur enfant, comme du temps où Bruno Bettelheim était convaincu que l’autisme était la conséquence du comportement de la mère notamment. Manque d’affection, affection envahissante… dès que l’enfant ne ressemble pas à la normalité, il doit y avoir un problème.

    Au cours de mes années d’expériences d’IEF et à travers toutes mes recherches sur les profils spéciaux, j’ai pu me rendre compte que, très souvent, la mère se rendait compte des particularités de son enfant non seulement avant son entourage mais même avant les médecins ou certains spécialistes qui concluent trop facilement : « ne vous inquiétez pas, laissez-lui le temps, laissez-le faire ses expériences, ne soyez pas pressée, vous le couvez trop… ».

    La mère vit au quotidien avec son enfant, elle passe du temps avec lui, à le regarder vivre, à l’observer. Elle est la plus à même de percevoir, au-delà des apparences quelles qu’elles soient, ce que son enfant ressent, comment il perçoit son environnement. La mère qui sait se fier à son intuition est vraiment capable de grandes choses pour son enfant. Il y a des exemples célèbres comme celui de Temple Grandin1, condamnée à l’âge de 4 ans par un médecin qui l’avait diagnostiquée comme ayant des lésions cérébrales, affirmait qu’elle ne parlerait probablement jamais et qui conseillait à sa mère de la placer en institution. Nous savons là où ce genre de placement mène… Sa mère a pris en charge sa fille Temple. Il s’est avéré qu’elle est une autiste de haut niveau qui pense essentiellement en images ! Sa pensée en images a été identifiée par un professeur du lycée qui a su tenir compte de cette particularité et adapter ses exigences. Elle a obtenu un doctorat en sciences animales et est spécialiste de renommée internationale en zootechnie. Plus de la moitié du cheptel des Etats-Unis est élevé selon ses principes. S’il est vrai que l’on peut considérer que c’est un cas particulier - ce qui fait sa célébrité -, sans la volonté de sa mère d’essayer d’offrir à sa fille une vie digne de ce nom, Temple Grandin aurait été internée à l’âge de 4 ans ! Grâce au combat quotidien de sa mère, sa détermination, sa confiance et son espérance, Temple Grandin a pu développer sa réelle personnalité et la mettre au service de l’humanité.

    Il est clair que pour une mère, ce n’est pas un parcours ordinaire et socialement correct aujourd’hui que de décider de consacrer son temps à s’occuper de son enfant et de l’aider à se construire, bien au-delà de l’instruction. Cette dernière peut servir de prétexte afin de pouvoir s’occuper pleinement de son enfant mais il s’agit bien de la personnalité de son enfant dans sa globalité qui est en jeu ! Si l’enfant n’arrive pas à s’adapter à l’école, c’est que l’enfant n’est pas fait pour l’école, surtout celle d’aujourd’hui. En effet, l’école actuelle, qui privilégie largement la théorie en abandonnant toute pratique concrète comme la manipulation, convient de moins en moins à tous les types de fonctionnement où, la remise en cause n’étant pas de mise, la moindre difficulté suppose un dysfonctionnement, voire un handicap. Les neuro-typiques s’adaptent tant bien que mal dans ce cadre mais ceux qui sortent de la norme, non. Ou alors, c’est par la force, en sacrifiant partiellement ou totalement leur identité. Car ces enfants différents de la masse ressentent qu’on les considère comme anormaux et s’épuisent à ressembler au plus grand nombre au détriment de leur réelle personnalité trop souvent accompagnée d’une forte sensibilité. C’est l’ouverture à la phobie scolaire, à la dépression, à la mésestime de soi… Certains tentent même de se suicider… Au pays des droits de l’Homme, la différence n’est pas tolérée. Confondrions-nous ‘’tous égaux’’ et ‘’tous pareils’’ ? Toute différence est gênante et, plutôt que de remettre le système en cause, devient un handicap.

    Penser différemment, fonctionner différemment, être différent, c’est voir le monde différemment, c’est réagir différemment à son environnement et c’est une richesse pour l’humanité. Vouloir imposer une normalité à tous, c’est refuser la richesse de la diversité, nécessaire à l’humanité. Pour Anneclaire Damaggio2, jeune autiste Asperger « la normalité n’est pas le summum de ce qui peut s’atteindre »… Son objectif est de devenir humainement belle ! « Tout le reste doit s’ordonnancer autour puisque la première décision vient du cœur et l’intelligence dont nous sommes tous dépositaires doit faire ce que notre cœur décide ». Nous sommes loin de l’attrait du pouvoir et de l’argent…

    Pour les zèbres qui ont le bonheur de grandir sans être passés par l’école, développer sa propre identité est plus simple. Ils ont toujours des occasions de constater qu’ils ne sont pas comme tout le monde mais ils ont la joie de rencontrer d’autres zèbres via l’IEF, ce qui les rassure sur leurs spécificités. Dans tous les cas, le débat demeure : devons-nous expliquer leurs différences à nos enfants ? Devons-nous poser un diagnostic, des étiquettes ? Devons-nous ne rien faire ? Une étiquette est forcément réductrice… Les  zèbres ont la particularité d’avoir une pensée en arborescence, forme de pensée qui engendre des caractéristiques identitaires particulières. Mais, selon la dominante du cerveau et selon la plus ou moins grande dominance de la pensée en images, ces caractéristiques sont présentes selon un dosage bien différent. Peuvent également se cumuler des particularités comme le TDA avec ou sans hyperactivité, les TED, le syndrome d’Asperger… Il y a beaucoup de signes communs mais les frontières ne sont pas nettes. Cela fait que chaque zèbre est unique. Mais quel soulagement de comprendre comment on fonctionne ! Cela aide vraiment à être soi-même. La plus grande difficulté pour moi va résider dans le fait d’amener mon enfant à se dépasser à certains moments tout en respectant son fonctionnement de manière à ne pas altérer sa réelle personnalité et qu’il grandisse en étant heureux d’être différent !

    Alors je le redis, si votre enfant souffre à l’école, n’ayez pas peur ! Vous, parents,  êtes les premiers éducateurs de vos enfants. Ne gâchez pas leur potentiel, osez la confiance en vous et en votre enfant.

    Catherine, Administratrice de CISE

  • Des responsabilités pour nos ados ?

    Pour clore la série ‘’Eduquer avec Maria Montessori’’ dans le Carnet Sans Notes, je ne parlerai pas de la même manière des 18-24 ans car Maria Montessori en parle dans certains de ses livres mais plutôt brièvement. Elle a surtout imaginé vers la fin de sa vie une école pour les plus grands qu’elle n’a jamais pu mettre en place.

    J’aborderai donc, avec le recul des années, le problème soulevé par Maria Montessori qui consiste pour cette tranche d’âge à se préparer à s’engager dans la vie sociale, à éveiller sa conscience morale. Pour y parvenir, il est nécessaire d’avoir de multiples responsabilités. En effet, après avoir découvert entre 12 et 18 ans sa personnalité et la vie sociale, l’enfant a besoin de découvrir le sens de sa responsabilité, de faire des choix, de s’engager dans la société, il a besoin d’y trouver sa place. Donc, après avoir permis à l’enfant de découvrir comment fonctionne la société, il devrait pouvoir y vivre, s’y engager tout en continuant à se former si besoin. Peut-être Maria Montessori aurait-elle apprécié les formations alternées…

    Nous avons déjà vu que, pour Maria Montessori, il est inconcevable de laisser des personnes, qui seraient déjà des hommes et des femmes dans d’autres sociétés, dans une attitude de passivité comme l’impose l’école. L’enfant n’apprend pas à travailler pour lui-même, il est soumis à un rythme qui ne lui convient pas. Il est condamné à écouter des cours qui ne restent pour la plupart que théoriques, alors qu’il a besoin de réaliser, de créer afin de fortifier sa confiance en lui, de développer sa personnalité encore plus que de se cultiver. Pour Maria Montessori, après la transformation physique, le jeune adulte devrait être traité en adulte, et non comme un enfant. Il devrait avoir des responsabilités de façon à pouvoir grandir et accéder à son autonomie. Or, comme nous le dit René Rémond dans la préface de l’Histoire de l’enseignement et de l’éducation Tome 1 de Michel Rouche « Ce n’est pas le moindre des paradoxes de l’enseignement qu’il vise à former des personnalités autonomes par l’absence de responsabilité : cette contradiction entre son propos et sa méthode, qui éclate de nos jours avec force parce que notre temps est traversé par une aspiration incoercible à l’autonomie des personnes et que l’individu rejette les normes qui lui sont imposées, n’est pas un élément mineur dans la crise qui éprouve aujourd’hui l’ensemble de l’institution enseignante ». L’histoire nous montre que la plupart des personnes passaient du stade d’enfant au stade adulte sans guère de transition. Elle met aussi en évidence que plus le temps de la scolarité s’est allongé, moins les enfants ont eu de responsabilités et moins ils ont eu de responsabilités, plus ils sont devenus adultes tard. Ce temps a fait place à une nouvelle période intermédiaire : l’adolescence. Maria Montessori avait bien compris, déjà à son époque, l’enjeu d’un tel changement. C’est pourquoi elle préconisait de privilégier la formation de la volonté et du jugement par rapport au savoir, alors que la société actuelle, sans réussir à instruire tous les enfants, entretient l’immaturité.

    Souvenez-vous, dans le dernier CSN nous avons déjà vu que pour M.M. l’enfant devait s’habituer à utiliser des machines, sans tomber sous sa dépendance. L’homme doit dominer la machine et le matérialisme doit élever l’homme et créer une moralité toujours plus haute. Que se passe-t-il depuis quelques décennies ? Les adolescents sont les proies privilégiées de la surconsommation afin qu’ils soient toujours à la pointe du progrès. Ils ont tous un téléphone portable… Mais à quoi sert-il ? A échanger avec des copains qu’ils ont vus dans la journée. Ils ont accès à Internet ? Egalement pour échanger avec les copains déjà vus dans la journée. Je rappelle que le temps passé devant un écran, quel qu’il soit, est le double du temps passé à l’école. Les ados sont devenus esclaves de ces technologies. Ils ne peuvent plus s’en passer. Ils sont capables de se retrouver en groupe, chacun pianotant sur son portable. Ces pseudo outils de communication sont devenus prétextes d’enfermement. Ce n’est qu’un exemple… On peut aussi être esclave des jeux vidéos, de la mode vestimentaire… Bref, nous sommes loin de répondre aux exigences de responsabilités qui permettent aux enfants de devenir adultes et encore plus loin d’élever leur conscience et leur moralité.

    De plus, toutes les années passées à étudier et courir après des diplômes ne sont pas des gages d’épanouissement et d’insertion dans la société. Beaucoup de famille focalisent sur les grandes études qu’elles pensent incontournables pour cette insertion, et l’on voit beaucoup de jeunes qui, après X années d’études, se tournent vers une formation de métier de bien moindre notoriété, mais qui les épanouit. Quel dommage de mettre les désirs des jeunes de côté alors que certains savent ce qu’ils veulent faire dès 14 ans ! C’est peut-être aussi comme cela qu’il faudrait laisser les jeunes se responsabiliser.

    Cependant, certains « ados » prennent leur avenir en main avec des idées en tête et des responsabilités dans le sac à dos. C’est le cas, entre autres, de Alex et Brett Harris qui défendent dans leur livre Génération Challenge1l’idée que les adolescents ont besoin de relever des challenges, une façon de se rebeller contre les faibles attentes de notre société et le gaspillage de belles années. Pour eux, chacun a une zone de confort (liée à la timidité par exemple), hors de laquelle il n’ose s’aventurer. Oser se lancer dans la réalisation d’un challenge aide à dépasser cette zone de confort, à se dépasser soi-même et donc à grandir. Ils affirment vouloir s’opposer activement aux mensonges destinés à limiter leur potentiel et témoignent de leurs challenges et de ceux de quelques amis (mission humanitaire, organisation de campagne électorale…). Ils rappellent aussi la vie de certains jeunes adultes de 11 à 17 ans d’il y a un siècle qui menaient une vie inimaginable aujourd’hui que se soit en termes de compétences ou de responsabilités.

    Alors… comment allons-nous préparer nos enfants à la vie sociale ? En leur offrant des responsabilités ou un portable ?

    Catherine, administratrice de CISE

  • CISE : Choisir d'Instruire Son Enfant !

    Un droit ! Un choix ! Une solution !

    Edito : Oui, la loi française permet aux familles...  suite

  • Pourquoi adhérer à CISE

    Adhérer à CISE, c'est accéder à un espace privilégié d'échanges sur l'instruction en famille. Cet échange est essentiel, ... suite

  • Documents à télécharger

    couv_dossier_presse_cise_2010_120 

    Dossiers de presse de CISE
    Ce dossier de presse est destiné à vous permettre de mieux connaître l'IEF et de mieux comprendre CISE, ses engagements et ses orientations.suite

     

     couv_dossier_presse_interasso_2010_120
    Dossier de presse sur les contrôles pédagogiques
    CISE et LAIA, dans ce dossier, ont souhaité traiter d'un point particulier de l'instruction en famille, les contrôles pédagogiques...suite
     couv_csn_special_120
    Le Carnet Sans Notes (CSN)
    Le Carnet Sans Notes est le journal de CISE. Pour le voir, cliquez sur "Découvrir le CSN", dans le menu de gauche.



  • Publications de CISE

    couv_guide_ief_120 Le guide de l'instruction en famille en France

    Fruit de plusieurs années  de travail et d'expérience au sein de CISE...suite

     

    couv_brochure_120
     
    La présentation de l'instruction en famille par Choisir d'Instruire Son Enfant est une brochure écrite par  des  membres de l'association...suite
      

  • CISE Forum

    Nouveau CISE Forum !

    Grâce à ses adhérents, CISE dispose maintenant d'un forum.

    En complément aux listes de discussions, ce forum se veut d'être un lieu d'échanges, de soutien et d'entraide autour de la pratique de l'instruction en famille.

    Le forum est ouvert aux visiteurs qui pourront prendre connaissance du fonctionnement de CISE, des textes de loi mais aussi poser leurs questions.

    Le forum permettra aux adhérents d'échanger plus en profondeur sur les thèmes qu'ils affectionnent.

    Vous y trouverez aussi une carte de géolocalisation des membres.