Catherine : « Il est une question qui revient régulièrement, de la part de journalistes notamment, celle sur la confusion des rôles : ‘’N’y a-t-il pas confusion des rôles pour l’enfant lorsque la maman devient également institutrice ?’’ Qu’en penses-tu Marine ? »

Marine, 14 ans, instruite à la maison : « Avertissement : comme Montaigne, ‘’je donne mon avis non comme bon, mais comme mien’’.

‘’Maman-cuisinière’’, ‘’maman-femme de ménage’’, ‘’maman-câlin’’ … c'est sûr, maman peut se féliciter d'avoir un certain nombre de casquettes ! Pour celles qui pratiquent l'IEF, il s'y ajoute une blouse de ‘’maman-institutrice’’. Et c'est alors qu'on se demande : ‘’N'y aurait-il pas confusion des rôles ?’’.

Je suis instruite en IEF depuis plus de dix ans, et jamais je ne m'étais posée une telle question ! D'autant plus que, pour moi, elle n'a pas de sens !

S'inquiète-t-on d'une confusion des rôles, lorsque la mère ne possède pas de blouse d'institutrice ? On avouera que c'est bien rare. ‘’Maman-cuisinière’’, ‘’maman-femme de ménage’’ et toutes les autres semblent dans ce cas très bien s'entendre. Pourquoi ? Parce que ces rôles se superposent pour former la Maman, tout court. Quand la Maman en question sera devant une casserole, ce sera le portrait de ‘’maman-cuisinière’’ qui ressortira le plus, mais toutes seront là, en fond. Ces fameux rôles ne correspondraient-ils pas plutôt à des actions, tandis que l'actrice reste la même, absolument ? La Maman ne change jamais fondamentalement, et j'aime à rappeler que le dédoublement de la personnalité est une maladie mentale (!).

Je pense que c'est la même chose avec ‘’maman-institutrice’’. Assise à un bureau, expliquant les tables de multiplication, c'est aussi ‘’maman-cuisinière’’ et ‘’maman-câlin’’. La même, tout le temps !

Comment peut-on buter sur un raisonnement généralement accepté quand la Maman n'instruit pas ses enfants ? Personnellement, je ne le comprends pas. ‘’Institutrice’’ serait un rôle si particulier ? La maman n'apprend-elle pas tant d'autres choses à ses enfants, comme s'habiller, préparer à manger ? Pourquoi serait-ce différent avec ‘’maman-institutrice’’ ? Au fond, apprendre à lire ou à attacher ses lacets, n'est-ce pas pareil ?

Pour terminer, je ferai remarquer que la fameuse question est, la plupart du temps, posée par un inspecteur, un journaliste, bref, quelqu'un ne pratiquant pas l'IEF. S'ils le faisaient, ils s'apercevraient certainement que la confusion des rôles, si elle est une question intéressante, ne pose aucun problème aux familles IEF ! Merci à Catherine de m'avoir fait tordre les méninges sur cette question ! »