Cartes heuristiques : qu'est-ce que c'est ?

Les cartes heuristiques, appelées aussi schémas mentaux ou mind map, permettent d'organiser des informations sous forme de schémas. Elles associent l'image et la pensée. Elles s'adressent donc à nos deux hémisphères cérébraux et de ce fait augmentent le potentiel d'apprentissage de notre cerveau.

Elles peuvent être utiles dans bien des domaines. Dans le cadre de l'instruction en famille, elles peuvent être utilisées par nous-mêmes et par nos enfants.

Dans le cas de l'apprentissage d'une leçon d'histoire par exemple, la prise de notes ne se fait plus de façon linéaire mais s'organise dans l'espace de la feuille à partir du sujet choisi inscrit en gros caractères au centre de la feuille. Vont venir se greffer au fur et à mesure les informations relatives à cette leçon.

Nous pouvons utiliser de la couleur, des formes géométriques pour souligner certains aspects plus importants, hiérarchiser les données en créant d'autres sous-arborescences, introduire des images, des symboles, des dessins, des flèches, etc...

Il s'agit de créer notre propre outil d'apprentissage, le meilleur moyen pour nous de mémoriser une leçon. A chaque apprenant correspond une carte heuristique.

Le succès des cartes réside dans le fait qu'elles mettent en action les deux hémisphères cérébraux alors qu'habituellement un seul est sollicité dans les apprentissages scolaires. En effet, l'hémisphère gauche est prééminent dans les tâches comme le langage ou le calcul. Ici, on fait appel également à l'hémisphère droit sollicité quant à lui pour la reconnaissance des formes puisqu'il est le siège de l'intuition et de la créativité. L'introduction d'images dans les cartes n'a pas pour seule fonction de "faire joli". Les images font appel à notre hémisphère droit, stimulent notre capacité de synthèse et mobilisent notre conscience spatiale. La carte nous propose ainsi une vision d'ensemble des informations relevées.

Vous verrez à l'usage qu'une bibliothèque d'images est indispensable. Vous pouvez vous les procurer à partir de logiciels "cliparts" ou gratuitement sur internet. Mais il semble et vous pourrez le constater par vous-même que le "rendu" d'une carte utilisant des images toutes prêtes et "impersonnelles" n'a pas le même effet qu'une carte réalisée avec ses propres dessins. Investir ses propres dessins pour représenter ses idées, c'est établir son propre "encodage émotionnel". Sur le long terme, cela aura bien plus d'effet !

'emploi du papier et du crayon a un autre effet, kinesthésique celui-là. Le toucher importe également pour beaucoup dans nos capacités de mémorisation.

Il est possible bien évidemment de coupler les deux, logiciel et crayon. Voire de n'utiliser que le logiciel surtout lorsque l'on veut restituer des informations, un programme... à un plus grand nombre ou à un groupe de travail par exemple. Pour certains aussi, le clavier est un moyen d'expression bien plus rapide que le crayon.

Pourquoi ne pas imaginer de rajouter pour les plus petits surtout et les plus grands s'entend, le sens de l'écoute ! Une mélodie en fond sonore pour accompagner la restitution de l'information.

Les cartes heuristiques nous permettent d’étendre le champ d’application de nos capacités neuronales en mettant en mouvement bien plus qu’une seule intelligence, celle-là même qui est la plus sollicitée dans notre société au travers de notre système éducatif, l’intelligence logique. Mais nous sommes bien plus que cela et c’est tout entier qu’il nous faut participer au monde par le biais de nos intelligences pas seulement auditive et visuelle mais également « kinesthésique, visuo-spatiale, musicale, naturaliste, interpersonnelle et intrapersonnelle » (« Les intelligences multiples » d’Howard Gardner).