Activités sensorielles

Vers 2 ans / 2 ans 1/2 ½

Sac à mystère : mettre quelques objets dans un sac que l’enfant identifie en mettant la main dans le sac sans voir l’objet. Il le décrit et le nomme. Les objets sont changés de temps en temps.

Les tris : l’enfant commence par trier des boutons rigoureusement identiques par la couleur mais de formes différentes placés dans une coupelle moyenne et il les met dans différentes petites coupelles, une par forme. L’enfant continue par trier des boutons rigoureusement identiques par la forme mais de couleurs différentes placés dans une coupelle moyenne et il les met dans différentes petites coupelles, une par couleur.

Les tris peuvent se faire avec d’autres choses : des graines, des couverts…Il faut toujours garder le même principe : il ne doit y avoir qu'une seule différence, soit la forme, soit la courleur...

Les emboîtements cylindriques : à présenter un par un puis deux ensemble, puis trois, et les quatre ensemble.

La tour rose : 10 cubes de 10 cm3 à 1 cm3. L’enfant les empile du plus grand au plus petit pour travailler la discrimination visuelle.

La 1ère planche rugueuse : sur une petite planche, coller sur la moitié du papier de verre afin de mettre en évidence la différence entre ‘’lisse’’ et ‘’rugueux’’. Nous pouvons coller du papier de verre de 5 grains différents sur 2 séries de tablettes. L’enfant met en paire les yeux bandés les 2 séries mélangées, puis effectue la gradation d’une série.

La 1ère boite de couleurs : petites planchettes de 4 cm x 6 cm. La boîte contient 2 jaunes, 2 rouges, 2 bleues. L’enfant fait la mise en paire et, plus tard, vocabulaire avec la leçon en trois temps.

Le binôme : à ce stade, le binôme se travaille sensoriellement . Mettre en évidence les faces de même couleur : bleu contre bleu, jaune contre jaune. Le binôme représente la formule d’algèbre (a+b)3 = a3 + b3 + 3ab2 + 3a2b. Les cubes replacés doivent se séparer en tranches.

Vers 3 ans

Les petits volumes : il y en a 10 mesurant tous 5 et 10 cm : cube, parallélépipède, prisme à base triangulaire, pyramide, tétraèdre, sphère, cône, cylindre, ovoïde, ellipsoïde. L’enfant les découvre un par un, les touche, puis il peut les empiler par relation : la pyramide sur le cube… Nous lui donnons les 5 cartons avec les projections. L’enfant empile selon les relations. Il peut faire les empreintes des volumes dans un plateau avec de la farine et faire rouler ceux qui le peuvent. Il apprend le vocabulaire avec la leçon en 3 temps.

IMG_1563.JPG

IMG_1564.JPG

IMG_1572.JPG








IMG_1800.JPG

L’escalier marron : 10 prismes de 20 cm de long et de 10 cm2 à 1 cm2 de section. L’enfant les pose l’un contre l’autre du plus gros au plus mince pour travailler la discrimination visuelle.

Les barres bleues : 10 barres de 2 cm2 de section et de 10 cm à 100 cm de long. L’enfant les pose l’une à côté de l’autre de la plus longue à la plus courte.

Les tiroirs de géométrie :

La 2ème planche rugueuse : sur une petite planche, coller des bandes de papier de verre de différents grains en laissant un espace : ‘’lisse’’, ‘’rugueux’’, ‘’moins rugueux’’, ‘’plus rugueux’’.

La 2ème boite de couleur : couleur primaire en double + 2 verts, 2 oranges, 2 violets, 2 roses, 2 marrons, 2 blancs, 2 noirs, 2 gris. L’enfant fait la mise en paire et, plus tard, vocabulaire avec la leçon en trois temps. Disposer une série sur un tapis éloigné, montrer une couleur de l’autre série à l’enfant qui va chercher la même couleur : mémorisation visuelle. Faire nommer à l’enfant des objets de l’ambiance de la même couleur…

Le trinôme : à ce stade, le trinôme se travaille sensoriellement . Mettre en évidence les faces de même couleur : rouge contre rouge, bleu contre bleu, jaune contre jaune. Le trinôme représente la formule d’algèbre (a+b+c)3 = a3 + b3 + c3 + 3a2b + 3a2c + 3ab2 + 3bc2+ 3ac2 + 3bc2 + 6abc. Les cubes replacés doivent se séparer en tranches.

Les boîtes à bruits : deux séries de six tubes opaques fermés avec des graines différentes. Chaque série est d’une même couleur. L’enfant secoue chacun des tubes à côté d’une oreille, puis de l’autre. Il procède d’abord à la mise en paire en cherchant les 2 tubes qui font le même bruit (un dans chaque série). Puis, il classe les boîtes d’une série selon leur bruit : du plus grave au plus aigu.

Les boîtes à odeurs : préparer différentes odeurs dans des flacons en double exemplaire : plantes, épices… (pas d’essence de plante). Mise en paire puis vocabulaire.

Les tissus : 6 paires de tissus de différentes textures. Les yeux bandés, l’enfant met en paire. Puis, nous pouvons en ajouter d’autres… Plus tard vocabulaire : coton, tulle, velours, satin, rayonne, organdis, damassé, feutrine…

Vers 4 ans

Les tablettes baryques : 3 boîtes de 7 plaquettes en bois différents et donc de poids différents. Le contrôle de l’erreur se fait par la couleur du bois qui diffère. Les yeux bandés, l’enfant regroupe les plaquettes par poids en les comparant et soupesant, une tablette dans chaque main.

Les blocs de cylindres :

La 3ème boîte de couleurs : 9 séries de 7 planchettes peintes en dégradés : jaune, orange, rouge, rose, vert, bleu, violet gris, marron. L’enfant met chaque série dans l’ordre de gradation. Plus tard, il mélange plusieurs séries puis, il les mélange toutes.

IMG_1838.JPG








Catherine Chemin