Eduquer le potentiel humain

Maria Montessori

Qui suis-je ? Quel est mon rôle dans l'univers ? Vivonsnous seulement pour nous-mêmes ou sommes-nous chargés d'une mission plus haute ? Quel est le sens de notre combat quotidien ? La réponse constitue le programme de l'éducation du potentiel humain que Maria Montessori propose dans cet ouvrage, publié en 1948, pour aider les enseignants à comprendre les besoins des enfants âgés de six à douze ans, sachant que ces besoins ne sont pas les mêmes que ceux de plus jeunes enfants. Maria Montessori nous révèle ici - et le mot n'est pas excessif - le secret du succès de sa méthode : stimuler intelligemment l'imagination créatrice de l'enfant pour éveiller son intérêt, puis faire germer dans son esprit les graines de la science se rapportant toujours à une idée centrale et inspiratrice, celle qu'elle appelle le plan cosmique, justement. Tout et tous se reconnaissent et se rejoignent dans celui-ci en servant le grand objectif de la Vie : travailler ensemble pour le bien commun. Tout en retraçant le récit passionnant de l'évolution de notre planète avec ses transformations multiples, puis en poursuivant par l'apparition des premiers hommes et des civilisations les plus anciennes, l'auteur souligne l'importance de la préparation des enseignants, thème central dans la pensée montessorienne dans la mesure où elle leur confie la suite de son œuvre. Les enseignants, dit-elle, ne doivent pas servir une foi politique ou sociale, mais être au service exclusif de l'être humain tout entier, c'est-à-dire d'un homme en mesure d'exercer librement et de manière responsable sa volonté et son esprit critique, sans se laisser fourvoyer par les préjugés ou les craintes d'aucune sorte. C'est en cela que réside l'actualité et la modernité de la pensée de Maria Montessori.