Le don de dyslexie

Ronald Davis

Un don, la dyslexie ? Oui, répond Ronald D Davis, qui a remarqué que ceux qui en souffrent possèdent pour la plupart des aptitudes singulières, une intuition très développée, une pensée plus vive que celle de la moyenne des gens. Ancien dyslexique lui-même, il a découvert que l'on pouvait inverser le processus, prendre le contre-pied de ce handicap et l'utiliser pour le transformer en moteur de réussite. Les frustrés de la parole aisée, les handicapés de l'écriture facile, ceux qui mélangent lettres et mots depuis l'enfance ou s'empêtrent dans l'expression de leur pensée vont se découvrir ici des atouts insoupçonnés. Et disposer enfin de modes d'apprentissage permettant de sortir de la confusion pour lire, écrire, calculer...